Mon vin à moi Mon vin à moi
Mon compte Mon Compte Mon Panier Mon Panier 0

Bio, vegan, nature, biodynamique… : petit lexique des vins nouveaux

PAR NOTRE JOURNALISTE, PIERRE GEORGES

Dans un monde de plus en plus attentif à ce qu’il consomme, il n’est pas toujours facile de se repérer parmi les nouvelles appellations qu’affichent certains vins. Car derrière ces dénominations marketing se cachent des réalités bien différentes. Petit lexique pour y boire plus clair !

Les vins bio

Si il est possible de rajouter des dizaines de substances lors du processus de vinification, que ce soit pour améliorer le vin ou en prolonger la conservation, le label « bio » obéit à une réglementation qui interdit une vingtaine de produits. Parmi ceux-ci : les traitements synthétiques, les insecticides dans les vignes, ou encore certains intrants utilisés pendant la vinification. Officiellement, les labels bio ne s’appliquent au monde du vin que depuis 2012, et connaissent depuis cette date un large succès.

La découverte : Carignan, Domaine Tour Boisée, 2015, Marie-Claude et Jean-Louis Poudou

Les vins biodynamiques

Ici, si le combat est le même que pour les vins bio, plus d’une quarantaine de substances au total sont proscrites. Surtout, au delà de cette rigueur dans la fabrication, la biodynamie revêt presque une dimension spirituelle, visant à intensifier et améliorer les rapports entre la terre, l’homme et la vigne. Entre ainsi en jeu des notions d’influence des cycles lunaires, de permaculture et plus globalement de rythme de la nature. Plusieurs certification encadrent à ce jour les vins bio dynamique : « Vin issu de raisons Demeter », « Vin Demeter » ou encore « Biodyvin ».

La découverte : Les Champs-Lins, Puligny-Montrachet Vieilles Vignes, 2017, Vincent Girardin

"L’agriculture biodynamique est une agriculture assurant la santé du sol et des plantes pour procurer une alimentation saine aux animaux et aux Hommes. Elle se base sur une profonde compréhension des lois du « vivant » acquise par une vision qualitative/globale de la nature." - Jean-Michel Florin, coordinateur du MABD

Les vins vegans

Depuis 2016, certaines certifications comme le « Label V » ou « E.V.E Vegan », ont fait leurs apparitions dans le monde viticole. Le nerf de la guerre ici : pas de collage ! Il n’est pas rare que certains vignerons s’aident en effet de produits animaux pour fabriquer « une colle » destinée à la clarification du vin. Après l’engouement suscité par les vins bio, puis par les vins natures, on peut sans trop de risque prédire aux appellations vegans un bel avenir.

La découverte : Valréas, Zéro Sulfite, Domaine Damien Marres

Les vins natures

Egalement appelés vin vivant, les vins natures ont le vent en poupe ces derniers mois. Il faut dire que leur processus de vinification tient presque de la philosophie. S’il ne dispose pas (encore) d’appellation reconnue en tant que tel, ils se caractérisent techniquement par un ensemble de mesures : vendanges manuelles, raisins travaillés en agriculture biologique, sans désherbant, pesticide ni même engrais, des tonneaux en bois, pas de tannins, pas de sulfite ajouté ni de micro-oxygénation… Le but : laisser à la vinification tout son caractère vivant, laissant au vin le temps de travailler naturellement, par lui même. Le risque : un vin beaucoup plus fragile dû à l’absence de soufre, qui sert d’ordinaire à le protéger. En somme, revenir à la base première du vin : du raisin qui fermente.

La découverte : Chinon, Beaumont, 2015, Catherine et Pierre Breton

Domaine Tour Boisée - Carignan

Domaine Tour Boisée - Carignan

2015

Languedoc-Roussillon

11,50€

Maison Larmandier-Bernier - Champagne Longitude 1er Cru Extra-Brut

Maison Larmandier-Bernier - Champagne Longitude 1er Cru Extra-Brut

Champagne

39,50€

0,00€

0,00€