Mon vin à moi
Professionnel ? Mon compte Mon Compte Mon Panier Mon Panier 0
Mon vin à moi
Mon compte Mon Compte Mon Panier Mon Panier 0

A la découverte du terroir, le Beaujolais

PAR NOTRE SPÉCIALISTE VINS, DÉBORAH FLURY

Il n’y a qu’un pas à franchir entre les villages du sud de la Bourgogne et les crus du Beaujolais. Aujourd’hui, le Beaujolais fait partie des vins les plus célèbres mais sa réputation a longtemps souffert du manque de qualité de certains beaujolais nouveaux, le vin primeur sous les appellations Beaujolais et Beaujolais-Villages. Pourtant, depuis une dizaine d’années, sa qualité a tellement progressé que l’on y retrouve même certains vignerons bourguignons installés au cœur de ce vignoble de gamay et de chardonnay. Ancré sur le territoire depuis le début du XVIIe siècle, il se compose aussi de dix autres appellations méconnues, dix jolis crus que l’on retrouve du nord au sud : Juliénas, Saint-Amour, Chénas, Moulin-à-Vent, Fleurie, Chiroubles, Morgon, Régnié, Côte de Brouilly et Brouilly.

A chacun son Beaujolais

Parmi ces douze appellations, on retrouve sur plus de la moitié du territoire l’appellation Beaujolais qui produit des vins frais et croquants. Second en surface, les Brouilly sont fruités et souples, alors que les Morgon sont plus charnus. Saint-Amour, le plus septentrional avec Juliénas, a la particularité d’être le plus tendre et harmonieux. Chénas, le plus rare des crus du Beaujolais, est généreux, alliant à la fois puissance et finesse. Et si aucun de ces crus ne vous tente, vous apprécierez sûrement davantage le Chiroubles, gourmand et expressif, ou le Fleurie, plus fin et floral.

Les cépages du Beaujolais

Le gamay
Mis à l’honneur dans la région, il est plus précisément appelé Gamay noir à jus blanc, un cépage léger en couleur avec peu de tanins. Il produit des vins rouges très fruités, frais et gourmands. Il offre un joli bouquet composé de fruits rouges et noirs, développant parfois des notes animales et de sous-bois. Après quelques années de garde, il peut même évoluer sur les épices et les fruits secs comme le pruneau.

Le chardonnay
Cépage unique des plus grands bourgognes blancs, le chardonnay produit ici des vins aux notes florales et de noisette d’une grande finesse. Devenu l’un des cépages les plus plébiscité, il est produit dans quasiment toutes les grandes régions viticoles du monde avec des profils aromatiques qui varient selon le climat où il est cultivé. Il sera plutôt minéral, aux notes de fruits blancs et de miel dans les zones les plus fraiches et rond avec des arômes de fruits à noyaux ou tropicaux dans les zones les plus chaudes. Il offrira une palette aromatique très élégante de fleurs blanches (acacias), de noisette ou d’amande, mais parfois aussi de brioche et d’agrumes.

A table !

Le Beaujolais, c’est aussi un vignoble qui se décline en trois couleurs. Les vins se dégustent aussi bien à l’apéritif que pendant un déjeuner ou à une grande tablée. Les beaujolais rouges et rosés s’apprécieront sur des charcuteries, avec une cuisine locale lyonnaise, asiatique, ou sur des volailles. Parmi les accords les plus harmonieux on pense au Brouilly avec un bœuf bourguignon, un Chénas sur une moussaka, un Chiroubles accompagné d’un lapin à la moutarde, un Fleurie ou Juliénas pour des paupiettes de veau, ou encore un Moulin-à-Vent en accompagnement d’un faisan rôti. Les blancs quant à eux accompagneront merveilleusement tout un repas, de l’apéritif avec des rillettes de saumon, des avocats aux crevettes, jusqu’aux fromage frais.

Qu’il s’agisse de beaujolais de fête, de caractère ou d’exception, ces crus atteignent désormais des niveaux de qualité qui n’ont rien à envier à de très grands bourgognes. Ils proviennent parfois d’un terroir si particulier que leur lieu-dit est souvent précisé sur l’étiquette, comme pour le Morgon « Corcelette » ou le Chiroubles « Bel-Air » par exemple. C’est aussi grâce à cette grande diversité qu’ils sont synonymes de gourmandise et de plaisir. Voilà une région viticole qui a su se rendre accessible pour ravir tous les palais et se prêter à toutes les occasions, car qu’on se le dise, le beaujolais peut se déguster toute l’année et pas seulement au mois de Novembre !

Château de Briante – Brouilly

2016

Beaujolais - Brouilly AOP

10,06€ 6,90€

Mommessin - Grandes Mises

2015

Beaujolais - Juliénas AOP

12,17€ 10,96€

Domaine des Grabottes - Les Grabottines

2017

Beaujolais - Coteaux du Lyonnais AOP

10,50€ 8,93€

Réserve de Beauvoisie

2018

Beaujolais - Brouilly AOP

7,31€

Article Ajouté au panier !

Votre Panier

X

Total :

72,40 €

Livraison :

Offerte à partir de 6 bouteilles
ou 180 € d'achat

9 €

Nous acceptons :

Vous avez un code promotionnel ?
Ajouter-le dans le récapitulatif de commande

Commander